Des boîtes mystères plus « éthiques et transparentes » dans Path of Exile

Fort de son modèle économique éthique et pour plus de transparence, le studio Grinding Gear Games détaille le fonctionnement des boîtes mystères de Path of Exile, les chances d'obtenir un objet rare ou d'en avoir (toujours) pour son argent.

Depuis maintenant quelques années, les jeux ayant opté pour un modèle free-to-play intègre tous ou presque un système de « boîtes mystères » : dans la boutique du jeu et pour un prix fixe, le joueur achète une boîte dont il ignore le contenu -- elle peut renfermer un objet de grande valeur (rarement) ou quelques broutilles.
Le modèle est particulièrement efficace sur un plan commercial, mais aussi contesté pour sa dimension très aléatoire -- au point que certains pays, comme la Corée du Sud, y voit une forme de jeux de hasard (similaires aux d'argent ou aux casinos virtuels, consistant à miser une somme d'argent dans l'espoir d'un gain aléatoire) et l'encadre juridiquement très strictement.

Des boîtes mystères plus « éthiques et transparentes » dans Path of Exile

On trouve de telles boîtes mystères dans Path of Exile, permettant aux joueurs de soutenir l'équipe de développement financièrement en ayant une chance d'obtenir des objets strictement cosmétiques plus ou moins rares et parfois avant qu'ils ne soient proposés ultérieurement dans la boutique du jeu. On le sait, le studio Grinding Gear Games revendique un modèle économique free-to-play « éthique » et fort de cette philosophie, le studio fait évoluer son système de boîtes mystères, au profit d'une « approche plus transparente ».
Le studio détaille donc très concrètement les chances d'obtenir un objet rare : l'acquéreur d'une boîte mystère a ainsi 45% de chances d'obtenir un objet commun, 35% de chances de recevoir un objet peu commun et 20% de chances de trouver un objet rare dans sa boîte (des taux très élevés au regard de bien d'autres jeux). Par ailleurs, dorénavant, trois objets seront présents dans les boîtes mystères avant leur mise à disposition dans la boutique (contre seulement un à deux auparavant) et surtout, le développeur détaille sur le site officiel la valeur de chacun des objets distribués via les boîtes mystères. Selon le développeur, 39 objets cosmétiques différents sont susceptibles d'être présents dans les boîtes mystères : deux de ces objets ont valeur de 30 points (le prix d'une boîte), alors que les 37 autres affichent des valeurs supérieures, oscillant entre 40 à 450 points pour le plus rare.
On comprend que les acquéreurs de boîtes en auront donc forcément pour leur argent et qu'avec de la chance (1 sur 39), ils sont susceptibles de multiplier leur mise par 15.

Évidemment, dévoiler ces informations n'est pas neutre et faire ainsi preuve de transparence (et le faire savoir) vise aussi à améliorer rentabilité du mécanisme -- une offre plus généreuse que la concurrence, c'est aussi encourager les joueurs à dépenser davantage, autant pour l'objet cosmétique convoité que pour soutenir un modèle économique éthique. Pour autant, on ne peut s'empêcher de penser que si d'autres exploitants de jeux free-to-play s'inspiraient de la politique commerciale de Grinding Gear Games, les joueurs ne pourraient qu'y gagner.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Path of Exile ?

87 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (107 évaluations | 6 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Path of Exile
(50 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

153 joliens y jouent, 263 y ont joué.