Path of Exile annonce The Fall of Oriath : six actes inédits pour séduire les nouveaux joueurs

Le studio indépendant Grinding Gear Games dévoile la prochaine extension de Path of Exile, The Fall of Oriath. Elle débloque notamment six nouveaux actes visant à repenser la campagne du hack & slash, en plus de confronter le joueur à 24 bosses inédits.

Path of Exile annonce The Fall of Oriath : six actes inédits pour séduire les nouveaux joueurs

Lancé fin 2013 par le studio indépendant Grinding Gear Games, Path of Exile a su progressivement trouver son public et prendre de l'ampleur, jusqu'à s'imposer comme l'une des références du hack & slash free-to-play -- notamment auprès des joueurs les plus impliqués. En plus de la version PC, le jeu est aujourd'hui attendu sur Xbox One et devrait donc accueillir des cohortes de nouveaux joueurs prochainement et pour mieux les accueillir, le développeur annonce une (forme de) refonte de Path of Exiles à l'occasion de sa prochaine extension, The Fall of Oriath.
On le sait, le jeu s'articule actuellement autour de plusieurs actes à surmonter successivement dans plusieurs niveaux de difficulté. Avec la mise à jour à venir, les modes Cruel et Merciless ont vocation à disparaitre pour ne laisser qu'un unique mode de difficulté, mais au sein d'une campagne plus aisée à appréhender pour les nouveaux joueurs, s'étendant sur dix actes (en lieu et place des quatre actuellement disponibles). Plus concrètement, le développeur annonce le déploiement d'un cinquième acte (qu'on attendait) conduisant cette fois le joueur en Oriath et concluant la « première partie » du jeu. Le fait d'avoir vaincu la Bête a néanmoins des conséquences et éveille d'anciennes divinités : débute ainsi la « seconde partie » du jeu, composée de cinq actes supplémentaires (les Actes 6 à 10) se déroulant de nouveau à Wraeclast, comme les premiers actes du jeu mais ayant subi des modifications plus ou moins drastiques (illustrées en vidéo ci-dessous) -- une évolution graphique puisque le fait d'avoir déjà éliminé les bosses qui corrompaient les lieux a forcément eu des conséquences sur les zones concernées, comme l'apparition de nouveaux monstres, de quêtes inédites et surtout de nouveaux bosses puisque les joueurs seront amenés à affronter les anciens dieux tout juste réveillés.

Pantheon.jpg

Et cette confrontation avec les dieux est l'autre mise à jour d'envergure de The Fall of Oriath, qui imagine un système de Panthéon.
Au total, 24 nouveaux bosses devront être vaincus, comme autant de dieux et demi-dieux ayant tous des capacités qui leur sont propres. Et pour chaque divinité éliminée, le joueur s'appropriera alors des « pouvoirs divins » (volés donc aux dieux vaincus), qui pourront ensuite être améliorés une fois pour une compétence de demi-dieu et sur trois niveaux pour une compétence de divinité majeure (par exemple, l'Âme du RoI Brine débloque un pouvoir protégeant le personnage contre le risque d'être congelé à la chaîne -- un pouvoir qui s'avérera particulièrement utile face à un boss dont les capacités reposent sur le contrôle de la glace).

Mais au-delà de l'ajout de contenu, The Fall of Oriath doit aussi faire évoluer le jeu en version 3.0, intégrant son lot de rééquilibrages. On le sait, Path of Exile est un jeu relativement technique, notamment du fait de sa « forêt de compétences » (là où les classiques du genre se contentent « d'arbres de compétences »), au point que bon nombre de joueurs ont déjà dû recommencer des personnages à cause de quelques erreurs de choix de compétences et que l'étude très attentive de builds optimisés est presque un incontournable de Path of Exile.
C'est la marque de fabrique de Path of Exile, sans doute l'une des composantes qui nourrit la fidélisation des joueurs (on s'y investit nécessairement), mais c'est aussi le risque de rebuter des joueurs s'investissant moins. On ignore encore le détail des projets de Grinding Gear Games, mais le développeur entend, non pas simplifier le jeu au risque de le dénaturer, mais faire en sorte que « davantage de builds soient mieux équilibrés et viables sur le long terme » (par exemple en éliminant le double-dipping, cette astuce qui permet d'optimiser les dégâts infligés en appliquant plusieurs bonus aux effets différents mais qui indirectement vont se cumuler, dixit le lead programmer Jonathan Rogers dans les colonnes de PC Gamers).

On le comprend, Path of Exile connait aujourd'hui un certain succès et le jeu devrait attirer encore davantage de joueurs avec son portage sur console et The Fall of Oriath doit contribuer à améliorer la « lisibilité » de son contenu : une campagne de dix actes mieux construite et moins répétitive, un ajout de contenu qui se veut le plus conséquent de l'histoire du jeu, le tout articulé autour de mécaniques de jeu moins nébuleuses.
On sera sans doute curieux de tester sur pièce les nouveautés et équilibrages (délicats) de The Fall of Oriath. L'extension devrait quoi qu'il en soit faire l'objet d'une bêta fermée « fin avril ou début mai » en vue d'un déploiement prévu au cours de l'été (en juin ou juillet prochain). D'ici là, le jeu reste distribué en free-to-play sur le site officiel.

Merc à Njuk d'avoir partagé cette info sur nos forums !

Réactions (198)


Que pensez-vous de Path of Exile ?

86 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (106 évaluations | 6 critiques)
7,5 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Path of Exile
(50 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

150 joliens y jouent, 260 y ont joué.