David Brevik impliqué dans le développement d'un nouveau Diablo ?

David Brevik est considéré comme le papa des premiers Diablo. Pourrait-il contribuer au développement d'un Diablo IV (nom de code Libra) comme conseiller pour Blizzard ? Un tweet et les rumeurs vont bon train.

Les joueurs férus de hack and slash connaissent bien le nom de David Brevik, le papa des premiers Diablo chez Blizzard North (qui deviendra ensuite Blizzard Entertainment), avant de contribuer à la création de Flagship Studios (Hellgate) ou de prendre la direction de Gazillion (Marvel Heroes). On notait en janvier dernier que David Brevik quittait néanmoins Gazillion pour fonder son propre studio indépendant, Graybeard Games, et on s'interroge aujourd'hui sur ses activités. Est-il revenu à ses premières amours et contribue-t-il à la conception du prochain Diablo ? C'est la rumeur qui court actuellement.

David Brevik impliqué dans le développement d'un nouveau Diablo ?

Le 6 octobre dernier, David Brevik et Bill Roper (l'un et l'autre des figures des premières heures de la licence Diablo) étaient en visite sur le campus de Blizzard. On imagine alors qu'ils ont été conviés chez le développeur, par exemple pour préparer les commémorations des vingt ans de la licence (peut-être pour une intervention vidéo).
David Brevik renchérit néanmoins aujourd'hui sur Twitter avec des propos ambigus :

« depuis 20 ans, les Diablo-like ont évolué et nous ont surpris. Je suis fier d'être le conseiller du jeu qui pousse le genre vers de nouveaux sommets ».

Faut-il comprendre que David Brevik éprouve une certaine fierté pour avoir été l'un des principaux artisans du premier Diablo ou faut-il placer ses propos dans un contexte plus contemporain : évoque-t-il un jeu actuellement en développement (il emploie le présent, évoque de « nouveaux » sommets) ? Et s'il s'agit effectivement d'un nouveau jeu, fait-il bien référence à la licence Diablo (explicitement mentionnée dans son tweet) ? Plus nébuleux encore, il illustre son message avec une photo de sommets, mais surplombés par ce qui s'avère être la constellation de la Balance, dont Wikipedia nous apprend qu'elle est « traversée par le Soleil du 31 octobre au 22 novembre », peu ou prou la période de la BlizzCon 2016 au cours de laquelle on attend des annonces sur la licence Diablo. Pour d'autres, il faudrait comprendre « Libra », le nom latin de la constellation de la Balance, qui pourrait aussi être le nom de code du projet en question (on sait Blizzard féru de nom de code en latin que ce soit Medusa pour StarCraft II ou Hydra pour Diablo III).

Si David Brevik dit régulièrement conserver un attachement fort pour la licence Diablo, on sait aussi qu'il n'envisageait pas de revenir travailler chez Blizzard, notamment parce qu'il est installé avec sa famille à San Francisco et ne souhaite pas déménager à Irvine. Pour autant, un rôle de « conseiller » (le terme qu'il emploi) s'envisage peut-être plus aisément pour le grand homme. Dans quelques jours, la BlizzCon 2016 devrait être l'occasion d'en apprendre davantage sur les projets à venir de Blizzard, mais d'ici là, on imagine que la présence de David Brevik dans l'équipe de développement d'un nouveau Diablo pourrait faire son petit effet.

Réactions (50)


  • En chargement...